Pixel Nubium

Je cristallise l'éphémère pour m'enivrer de sa fragrance

Menu Close

J’ai résolu l’énigme de la machine à remonter le temps

Depuis longtemps, l’idée de prendre des photos avec un appareil argentique moyen format me titillait.

J’ai craqué en 2019, et j’ai acheté un appareil de marque Kiev modèle 88. Pour les curieux, je vous invite à prendre connaissance de la genèse de cet appareil sur Wikipédia.

Je dois avouer que mon idée était de pouvoir l’utiliser en studio pour prendre de beaux portraits noir et blancs en utilisant un film argentique de 400 Asa.

Cette envie s’est confirmée en visualisant la vidéo de F1.4 – Apleine Ouverture et en voyant combien le photographe talentueux est pris de passion.

« Shooting à la chambre photographique avec Jérémie Mazenq » de la chaîne Youtube de Sébastien Roignant »

Et puis comme souvent, l’appareil est resté enfermé dans une armoire.

Oui par manque de temps ou surtout par manque de courage de vouloir prendre un peu de temps pour la photographie.

Mais pour être honnête avec vous,  je pense que ce qui ne me donnait pas envie de sortir mon appareil argentique était lié à une inconnue !!!!

Oui, je n’arrivais pas à trouver la possibilité de relier mon Kiev 88 fabriqué dans les années 60 et mon flash wireless Profoto récemment acheté.

Comment relier ces deux univers totalement opposé ?

D’une part un appareil photo argentique démuni de toute technologie car réduit à sa plus simple expression. Tout, absolument tout, est mécanique et d’autre part un flash incroyablement puissant tenant dans la main et pouvant être actionné par un «  trier  », un émetteur à distance sans fil.

Avouez que c’est une belle énigme que je devais résoudre avant de me lancer dans mon projet photographique.

Désespéré de ne pas trouver la solution malgré mes nombreuses recherches sur internet, j’ai fini par fanchir la porte du magasin Campion à Bruxelles.

Au début le vendeur ne trouvait pas la solution et puis tout d’un coup il est revenu avec un petit accessoire qui a comblé le vide entre les deux mondes.

La magie a opéré et ce petit accessoire de 10 euro m’a permis de remonter dans le temps et je me sens tout excité de commencer mon projet photographique puisque je dispose à présent de tous les outils pour faire déclencher mon flash à distance à partir de mon appareil moyen format de 1957…..

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais l’idée de ‘marier’ deux objets totalement opposés me fascine !

Allez, encore un peu de patience, j’espère revenir avec des photos convaincantes.

Deux belles découvertes en une fois

Vendredi soir.

Epuisé par une semaine professionnelle intense, ma compagne me propose d’aller au vernissage d’une artiste photographe.

Comment résister à cette invitation qui nous fera beaucoup de bien.

Effectivement, nous avons découvert à la fois un lieux magique et une artiste talentueuse.

Un endroit magique qui n’est autre que le QG des Artistes.

Lieu dédié à l’art sous toutes ses forme même si la photographie est l’activité de prédilection.

Doté de matériel pour le développement argentique et couleur, d’un studio photo avec tout le matériel d’éclairage rêvé, cet endroit a tout tout pour passer un excellent moment.

Ce lieu est en plus doté d’une belle galerie qui permet de mettre en évidence le travail des artistes.

Et ce soir, pour la journée mondiale de la photographie, c’est la photographe Stéphanie Moris qui est mise à l’honneur.

J’avoue que je ne connaissais pas du tout cette photographe.

Ses oeuvres nous ont tout de suite plues par son approche originale basée sur l’abstraction poussée à l’extrême.

A chacun de se projeter dans son imaginaire et de choisir ce qu’il a envie de voir et/ou de ressentir.

Pour ma part, j’ai craqué pour l’oeuvre :  « Milles Lumières ».

Je vous invite à découvrir son oeuvre sur son site : https://stephaniemoris.com

Et je vous invite à découvrir le QG des Artistes sans tarder sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/leqgdesartistes

Quelle expérience !

Mariage féérique marocain en pleine médina

Nous avons eu la chance d’être invité par une amie de ma belle fille qui célébrait son mariage au Maroc.

Nous ne pouvions décliner cette opportunité de vivre un mariage dans la pure tradition marocaine…

Comment dire, un incroyable mélange de couleurs, de musique, de danses, de rituels,… qui a rendu cette soirée unique.

Voici quelques moments fort de la soirée.

Meknes

Ville impériale du Maroc

Mini-trip au Maroc et plus précisément à Meknes pour assister au mariage d’une amie de ma belle fille.

Mais je ne peux résister à vous partager mon enthousiasme en découvrant le Mausolée de Moulay Ismail.

Jamais deux sans trois…

Oui, jamais deux sans trois, car je vis mon 3ème vernissage !

Après une très longue absence sur le site, j’ai le plaisir de revenir à l’occasion du vernissage de l’exposition d’oeuvres choisies par Frédéric Tillier à la Galerie « Espace Garance » sise à Mont-sur-Marchienne, Avenue Paul Pastur, 52

Frédéric que je remercie chaleureusement pour avoir eu la gentillesse de m’inviter à exposer, parmi les autres artistes, une série de mes photographies.

Le vernissage a lieu le 9 décembre et la Galerie sera ouverte du 10 au 18 décembre tous les jours de 10 à 12h et de 14 à 19h.